5 raisons pour lesquelles vous devriez manger des herbes et des aliments amers

Lorsque j’étais à Las Vegas lors de la Conférence des Leaders des États-Unis, j’ai assisté à une discussions qui comprenait certains des meilleurs herboristes au monde. Un sujet qu’ils ont abordé était l’importance des herbes et des aliments amers. Le goût « amer » ressentit par l’entremise de nos papilles gustatives est un nutriment, en quelques sortes. Le goût amer envoie une réaction chimique dans nos corps et dispose de nombreux bienfaits de santé. Lorsqu’on sucre les aliments amers, on détruit souvent la majorité des bienfaits de santé de cet aliment particulier.

Plusieurs nutritionnistes, herboristes et autres experts de santé croient que beaucoup d’humains modernes industrialisés manquent de substances amères. Ceci contribue probablement à notre hausse de maladies digestives, de troubles inflammatoires, de problèmes immunitaires, de diabète, et plus. Source.

Dans un article récent du Wall Street Journal, on peut lire que « Une étude a démontré que seulement de 5 % à 8 % qu’on mange sont amères. Toutefois, les composés qui rendent les aliments amers (les caroténoïdes dans les patates douces et les épinards, les flavonoïdes dans les canneberges et dans le chou frisé, les polyphénols dans le vin) les rendent aussi bons pour nous. Il est important de considérer le choc initial des aliments amers comme les canneberges, le cacao et le chou frisé comme quelque chose de positif, plutôt que négatif. Amer = bon pour la santé.

Voici quelques uns des bienfaits des aliments amers.

  1. Ils aident à absorber les nutriments

bitter1

 

 

 

 

 

 

 

Bien que les aliments amers soient souvent perçus comme déplaisant, l’interaction entre les composés amers des aliments et nos papilles gustatives stimule la production d’acide gastrique dans l’estomac. Ceci aide à préparer l’estomac pour la nourriture qui va être digérée. « Les herbes et les aliments amers aident à stimuler la sécrétion de fluides digestifs et à soutenir la digestion des aliments », dit la diététicienne professionnelle Nicole Dube, qui vient d’Halifax, en Nouvelle-Écosse. « Les aliments amers aident à stimuler les papilles gustatives situées sur la langue, ce qui va ensuite stimuler la production d’enzymes et le flux de bile. Mieux vos aliments sont digérés, plus vous absorberez de nutriments des aliments que vous mangez. Peu importe ce que vous mangez, si vous ne pouvez pas l’absorber, vous ne pourrez pas en profiter. » Dube recommande souvent de manger une salade au pissenlit aux gens qui ont des problèmes digestifs.

 

  1. Ils équilibrent les papilles gustatives et contrôlent nos fringales de sucre

Plus nous mangeons d’aliments verts amers, plus nous en voulons.

« Nous avons des niveaux sensoriels différents. Ceci dépend de l’hérédité, de ce que notre corps a été conditionné à aimer, de ce que votre mère mangeait lors que vous étiez dans son ventre ou encore de votre héritage. » dit Theresa Albert, une nutritionniste certifiée de Toronto, qui a fondé le site Web My Friend in Food. Selon la tradition ayurvédique, les aliments amers réduisent les fringales et facilitent la perte de poids. En MTC, on apprécie les aliments amers pour leur faculté à « expulser la chaleur » du corps. C’est très similaire à leurs vertus « anti-inflammatoires » identifiées dans l’àre moderne, n’est-ce pas? Source.

 

  1. Ils nettoient le corps

Les racines et les légumes amers contiennent des fibres qui aident à expulser les déchets à travers les voies digestives. Les aliments amers contiennent aussi des composés à base de souffre qui soutiennent les voies de détoxification régulières du foie. Ainsi, on aide le foie à accomplir son travail : garder votre corps propre.

« Nous venons juste de commencer à découvrir les bienfaits des légumes verts » dit Albert, qui explique qu’il y a plusieurs siècles, selon les normes alimentaires chinoises et indiennes, on incluait régulièrement des aliments amers.

 

  1. Ils stimulent le métabolisme

bitter2

 

 

 

 

 

 

 

Les aliments amers et certaines herbes comme le thé vert peuvent accélérer le métabolisme. Une des façons les plus faciles d’accélérer votre métabolisme est de boire du thé vert. Une étude mentionnée dans l’American Journal of Clinical Nutrition révèle que l’extrait de thé vert augmente le métabolisme de 4 % sur une période de 24 heures. On a aussi démontré que le thé vert peut inhiber l’absorption des graisses (le mouvement du glucose dans les cellules graisseuses), soutenir une glycémie saine après les repas, prévenir les poussées d’insuline qui préviennent le stockage des graisses et réduire l’appétit. Les gens qui choisissent des aliments sucrés plutôt que des aliments amers courent aussi des risques plus élevés de développer le syndrome métabolique. Source.

  1. Ils combattent les radicaux libres et stimulent la fonction immunitaires

bitter3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des études récentes ont démontré que les aliments amers, y compris le chocolat noir, peuvent aider à combattre les radicaux libres dans le corps. Bien sûr, les aliments amers sont souvent denses en nutriments. Les aliments amers regorgent de nutriments. Par exemple, de la bêta-carotène pour une peau en santé; du folate pour un système nerveux en santé; de la vitamine K pour une coagulation sanguine saine et des produits phytochimiques pour une réaction inflammatoire saine, pour réguler le cholestérol, pour équilibrer les hormones, pour détoxifier le sang et pour métaboliser les graisses. Plusieurs aliments verts sont aussi riches en minéraux; une cuisson modérée aidera à augmenter la biodisponibilité de ces minéraux dans le corps humain.

Une liste d’herbes et d’aliments amers

Il y a une grande variété d’herbes et d’aliments amers. Il est préférable d’absorber certains d’entre eux sous forme de thé afin d’aider votre corps à percevoir le goût amer pour ensuite augmenter la production de fluides gastriques. Parmi les meilleurs herbes et aliments amers, il y a :

 

Chou frisé

Chocolat noir

Café

Ortie

Cornichon

Sésame

Pissenlit

Raifort

Cresson

Persil

Radis

Chardon Argenté

Aloès

Gentiane

Coriandre

Hydraste du Canada

Roquette

Melon et courge amers

Aubergine japonaise

Curcuma

Graines de fenugrec

Légumes verts feuillus

Orge

Basilic

Jicama

Laitue

Camomille

Scutellaire

 

« Un des concepts les plus négligés dans la théorie nutritive et dans la santé occidentale est celui de l’équilibre. En médecine chinoise, au contraire, on met d’abord et avant tout l’accent sur l’équilibre alimentaire par dessus tout. Le corps humain est conçu pour privilégier l’équilibre par dessus tout. Les déséquilibres, tout particulièrement les déséquilibres alimentaires, causent toujours une surcompensation dans la direction opposée afin de maintenir l’équilibre du yin/yang qui conserve le corps dans un état d’homéostasie. C’est pourquoi il vaut mieux d’implémenter des changements d’alimentation lentement, afin que le corps ne soit pas plongé dans un état de choc et qu’il puisse plutôt s’ajuster graduellement.

En termes d’équilibre alimentaire, la plupart des Occidentaux négligent les saveurs amères au profit de choix plus « amicaux » comme le sucré ou le salé. Toutefois, cela pose problème puisque la saveur amère est un composé essentiel du maintien de l’équilibre et de la santé. Les herbes et les aliments amers ont plusieurs fonctions importantes dans le corps, tout particulièrement en ce qui a trait au foie, à la détoxification et à la digestion. Est-ce vraiment une coïncidence que la plupart de ces domaines de santé sont ceux qui posent le plus grand problème aux Occidentaux? En fait, demandez à n’importe quel acupuncteur quel trouble (ou plutôt quel déséquilibre) ils voient le plus souvent dans leur pratique. Ils vous répondront qu’il s’agit de la stagnation du chi du foie, qui entre autres, est traité avec des herbes et des aliments amers.

On comprend que les gens préfèrent éviter les aliments amers parce qu’ils peuvent être plutôt déplaisants. Toutefois, il y a plusieurs méthodes éprouvées et délicieuses de les intégrer à nos recettes courantes. De plus, la plupart des aliments amers vous font sentir très bien, tout particulièrement ceux qui agissent directement auprès du foie. Selon moi, quelques secondes d’un goût amer, ce n’est pas cher pour obtenir une santé grandement améliorée… «

 

-Truth The Brillance of Bitter par Marc David   Psychology of Eating

About The Author

Related Posts